MOAH | the new vanguard II

 

21 octobre - 30 décembre 2018

The New Vanguard II est une exposition collective présentant les œuvres d’artistes internationaux reconnus au sein du mouvement du Nouvel Art Contemporain. Il s’agit du très attendu second volet de la première édition de The New Vanguard de 2016, présenté cette année en tandem avec le festival POW WOW! Antelope Valley nous offre des projets spéciaux réalisés par les artistes Sandra Chevrier, Seth Armstrong, Craig «Skibs» Barker et Brooks Salzwedel.

Suite de ce qui, en 2016, a été proclamé comme étant la présentation la plus complète des œuvres du Nouvel Art Contemporain dans un musée sud-californien, The New Vanguard II, conformément au premier, présente un groupe varié de nouvelles création. L'exposition de groupe comprend de nouvelles pièces de ABCNT, Adam Caldwell, Alex Garant, Alex Hall, Alexandra Manukyan, Amy Sol, Andrew Schoultz, Benjamin Garcia, Brian Mashburn, Carl Cashman, CASE, Dan Witz, Drew Merritt, EINE, Ekundayo, Ermsy, Esao Andrews, Evoca1, Fernando Chamarelli, Fidia Falaschetti, Fintan Magee, Helen Bur, Hueman, Hula, Huntz Liu, Jaune, Joel Daniel Phillips, Jolene Lai, Juan Travieso, Kaili Smith, Kathy Ager, Kikyz1313, Laura Berger, Lauren YS, Lonac, Mark Dean Veca, Mars-1, Martin Whatson, Masakatsu Sashie, Meggs, Michael Reeder, Milu Correch, The Perez Bros, PichiAvo, RISK, Robert Xavier Burden, Robert Proch, Ronzo, Saner, Scott Listfield , Sergio Garcia, Seth Armstrong, Snik, Stephanie Buer, Super A, Super Future Kid, TikToy, Tran Nguyen, Van Arno, et Yosuke Ueno.

Outre les présentations solo de Chevrier, Armstrong, Barker et Salzwedel, l'exposition comprend des installations spécifiques à chaque site de Andrew Hem, Dan Witz, HOTxTEA, Isaac Cordal, Jaune, Laurence Vallieres et de Spenser Little.

Mouvement unifié autant par sa diversité que par sa cohérence, le Nouvel Art Contemporain désigne une importante hétérogénéité de styles, de médias, de contextes et d'activations depuis le jour de sa création dans les années 90. Regroupées à leurs débuts par une impulsion contre-culturelle fondatrice à la recherche de sa propre nomenclature, les désignations changeantes et inclusives du Nouvel Art Contemporain offrent, au fil des ans, des récits alternatifs à ceux popularisés par l’art actuel et ses prédilections conceptuelles.

Bien que stylistiquement disparates, les œuvres appartenant à ce mouvement révèlent le désir de faire référence à certains concepts populaires, sociaux et sous-culturels actuels. S'intéressant au paysage urbain et au changement kaléidoscopique d'identités individuelles au sein de celui-ci, ces artistes utilisent le figuratif et le récit pour ancrer leur travail dans l'accessible. Une position fondamentalement démocratique gouverne les ambitions de cette nouvelle pensée.

Sandra Chevrier - Cages and the Allure of Freedom

Chevrier propose un travail qui explore la notion d’Identité comme lieu propice à certaines contradictions complexes. Dessinant un parallèle entre l’invulnérabilité et le supposé pouvoir des super-héros, Chevrier crée des masques - littéralement et métaphoriquement - en superposant des images de bandes dessinées sur des visages de femmes. 

Dans «Cages and the Allure of Freedom», sa première exposition solo dans un musée, Chevrier présente pour la première fois des œuvres sculpturales de grande envergure. On y retrouve notamment trois masques imposants, basés sur des portraits, trois bustes peints à la main de taille réelle, ainsi qu’une sélection de peintures sur toile.

Sandra Chevrier est une artiste canadienne établie à Montréal. Son travail a notamment été présenté au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Europe et en Asie, et se retrouve dans plusieurs collections en Europe, aux États-Unis, aux Pays-Bas, au Japon, en Nouvelle-Zélande, en Australie ainsi qu’en Russie.

Museum of Art and History, 665 W Lancaster Blvd, Lancaster